chromatographie - peinture

huiles sur toile

2017-2018

Cette série s'inspire de  La Vie de laboratoire : la Production des faits scientifiques, des sociologues des sciences Bruno Latour et Steve Woolgar paru en 1979.

Ces images retracent les étapes de la recherche scientifique : 

QUESTION / dispositif d’ANALYSE/ INTERPRETATION. 

Je fais congruer ces différentes étapes au sein d’une seule image :

MANGROVE/RAINFOREST 

CHROMATOGRAPHIE 

CONTAMINATION CHIMIQUE

CHROMATOGRAPHIE :

La chromatographie (du grec ancien χρῶμα / khrôma, « couleur » et γράφειν / graphein, « écrire ») est une méthode physico-chimique qui sert à séparer les différentes substances présentes dans un mélange (échantillon en phase homogène liquide ou gazeuse).

L'appareil utilisé pour effectuer certaines chromatographies se nomme chromatographe. L'image ou le diagramme obtenu par chromatographie est appelé chromatogramme. 

TECHNIQUE:

La peinture est diluée et propulsée sur la toile, des pénétrations et strates de couleurs apparaissent. Le paysage representé est également un chromatogramme qui revèle la présence de dioxine.

Ces toiles font référence au Vietnam et à sa contamination par l'agent orange, qui fut épandu par avion lors de la guerre contre les Etats-Unis de 1961 à 1971.

Ce travail évoque le rapport contemporain angoissé que nous entretenons au paysage. Notre perception du beau est relayée par des préoccupations écologiques ou sanitaires.

On se préoccupe de ce qui est caché ou sous-jacent, et ou fut transformé par l"homme.

AGENT ORANGE                                                                                                                                    

L’agent orange est le surnom donné à l'un des herbicides (ou plus exactement dans ce cas défoliant), le plus employé par l'armée des États-Unis lors de la guerre du Viêt Nam entre 1961 et octobre 1971.

Le produit était répandu principalement par avion au-dessus des forêts vietnamiennes ou sur des cultures vivrières dans le cadre de l'opération Ranch Hand, elle-même issue du programme Trail Dust. Il a aussi été utilisé par les Américains au Laos et au Cambodge ou encore sur la zone démilitarisée séparant les deux Corées.  Après 1971, les Américains évacuèrent l'essentiel de leurs barils stockés en Asie du Sud-Est vers l'atoll Johnston. Entre 1971 et 1972, toutefois, l'armée du Sud-Vietnam continua à utiliser des défoliants. Notamment en raison de la présence de dioxine, une famille de molécules persistantes dans l'environnement et dont certaines sont cancérigènes, l'agent orange est responsable de plusieurs maladies chez les militaires assurant sa dispersion mais surtout chez les civils et combattants vietnamiens évoluant dans les zones directement ou indirectement exposées. La stabilité de la dioxine, sa granulométrie, sa bio accumulation lui confèrent un effet durable sur les habitants des régions touchées, occasionnant ainsi des cas de cancers ou de malformations à la naissance, des années après la fin des combats.

source Wikipedia

DIOXINE

Les dioxines sont des polluants organiques qui persistent dans l’environnement. Ils sont issus de contaminations (transports, chimie ou pesticides). Ils s’accumulent dans la chaîne alimentaire, et surtout dans les graisses animales. On peut les déceler leur présence par CHROMATOGRAPHIE gazeuse.